Gardez contact avec nous

Banlieue Ouest – L’Agence, laboratoire de communication – Le Lab

Le Web a 20 ans ! Joyeux anniversaire le Web !

Classics

Le Web a 20 ans ! Joyeux anniversaire le Web !

Le 30 avril 1993. Vous ne vous souvenez sans doute pas de cette date, trop occupés à vous languir du jour férié du lendemain, et pourtant cette journée devrait être marquée à l’encre numérique dans toutes les tablettes. Car le 30 avril 1993, outre l’anniversaire de Nicolas Hulot, c’est surtout la date de lancement du tout premier site Web lancée dans l’Internet. Inauguré par le CERN (Le conseil européen pour la recherche nucléaire), qui est plus connu pour sa recherche sur le désormais très célèbre Boson de Higgs, ce premier site Web part d’une initiative franco-suisse, dans le but de proposer une interface de recherche visant à donner l’accès universel à une infinité de documents. Crée sous l’impulsion de Sir Timothy John Berners-Lee, dont le tweet « This is for Every One » lors de l’inauguration des Jeux Olympiques de Londres est resté célèbre, le World Wide Web atteint son objectif un peu plus chaque jour.

Un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître.

À l’époque, Google n’était même pas pensé, Facebook encore une utopie et Wikipedia loin d’être imaginé… Difficile de concevoir aujourd’hui un Web sans ces géants incontournables, acteurs quotidiens lorsque l’on recherche une information. Il y a 20 ans, c’était encore le Quid, Encarta et le bon vieux répertoire papier qui organisaient les emplois du temps. Et avec un clavier d’Atari entre les mains, difficile d’imaginer la révolution en terme d’usages et de comportements qu’allait aider à provoquer un tel outil.

Un premier site Web pourquoi faire ?

D’après Dan Noyle, le responsable communication du CERN, lors d’une interview accordé à la BBC : « L’idée du World Wide Web, était de créer une interface suffisamment simple et flexible pour permettre un accès universel à l’information ». Le Web c’était avant tout la dimension encyclopédique, ou du moins, le partage de contenus entre tous par l’intermédiaire de liens. La démarche était de faciliter et d’étendre la diffusion ainsi que la participation, à l’occasion d’un projet collectif où les documents de chacun pourraient servir à d’autres.

Outre l’aspect commémoratif, pourquoi ressortir le site intact de 1993 ?

Surtout pour revenir à l’essence de ce qu’était le Web à sa création. Ce site sert à faire une sorte de voyage entre le Web d’hier et le Web d’aujourd’hui. Car finalement, la meilleure façon d’envisager comment celui-ci doit évoluer, encore faut-il revenir à ce pourquoi il a été crée. Comme disait Nietzche, « Le futur appartient à celui qui a la plus longue mémoire. ». Aujourd’hui, ce site apparaît comme un rappel. À tous ceux qui ont oublié ou qui n’ont pas réellement connu pourquoi le World Wide Web existe. À tous ceux qui développent des sites complexes, où la forme prime sur le fond, demandant une configuration d’ordinateur puissante et une connexion par la fibre optique. Ce site est aujourd’hui à nouveau disponible pour dire, attention ce n’est pas ce que nous voulions pour le World Wide Web.

Finalement, il en est même assez ironique de constater comment un projet censé révolutionner des sociétés, se trouve finalement capitalisé par ces sociétés elles-mêmes où la forme prime sur le fond et où l’on préfère le HTML5 à l’Open Data… Mais ceci est encore une autre histoire. Cependant, gardez à l’esprit que sans ce premier site, rien de ce que vous faites sur le Web ne serait possible. Le CERN a donc réalisé ici un vrai travail archéologique en dépoussiérant ce fossile de l’Internet.

Continuer la lecture
Vous aimerez aussi
Cliquez ici pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus sur Classics

Remonter en haut