Gardez contact avec nous

Banlieue Ouest – L’Agence, laboratoire de communication – Le Lab

Instagram, cliché de notre société ?

Classics

Instagram, cliché de notre société ?

Instagram tout le monde connaît ou presque. Pour rappel, c’est cette application disponible sur les Smartphones iOs et Android permettant de faire des photos au format carré et aux filtres vintages, à la manière d’un vieux Lomo ou d’un Polaroid. Outre l’outil, Instagram va plus loin, car c’est aussi et surtout, un réseau social, où l’on peut se connecter à d’autres utilisateurs, pouvant commenter et liker vos merveilleux clichés. Arrivé en octobre 2010, Instagram c’est aujourd’hui en terme d’usage, plus de 7,3 millions de personnes qui utilisent l’application chaque jour dans le monde. Pour vous donner un point de comparaison, Twitter c’est 6,9 millions d’utilisateurs quotidien, soit moins que l’application de photos. Au mois d’aout dernier, Instagram annonçait fièrement sur son blog que sa communauté comptabilisait désormais plus de 80 millions d’utilisateurs. Une communauté de plus en plus engagée, et de plus en plus nombreuse, ceci dû notamment au rachat de l’application par Facebook, ainsi que son arrivée sur les plateformes Android en avril dernier. Et cette croissance n’est pas prête de s’arrêter notamment aux vues des dernières annonces et rumeurs qui ont circulé sur le web ces derniers jours.

Une nouvelle manière d’utiliser le réseau.

Lundi soir, on a appris pour notre plus grand bonheur, que l’application était désormais accessible depuis le Web. Je m’explique. Quand avant, il était possible de visualiser une photo prise par l’intermédiaire d’Instagram, de la commenter et de la liker en rentrant ses identifiants, il n’était pas pour autant faisable d’accéder à un profil ou à son propre profil. Et bien c’est désormais possible. La disponibilité des profils se fera au fur et à mesure des prochains jours. Il y a donc fort à parier que cette nouvelle fonctionnalité vienne renforcer la communauté Instagram qui pourra utiliser le réseau social de photos autrement que par l’intermédiaire de son Smartphone, et bénéficier ainsi d’un plus grand format et d’une plus grand visibilité. Par exemple, un utilisateur acharné de l’application, Dieu sait qu’il y en a, pourra utiliser son profil pour mettre en avant son porte folio et tous ses talents de photographe amateur. Laissez ici s’il vous plait de coté tout jugement d’appréciation photographique, merci. L’enjeu est donc de taille pour Instagram qui espère toucher ses utilisateurs sur des points de contacts différents mais également, capter de nouveaux utilisateurs, possesseurs de Smartphones mais n’ayant pas encore téléchargé l’application.

Un enjeu de taille pour les marques.

Outre le format des pages, construit à la Facebook avec photo de couverture et photo de profil en header, cette nouveauté représente un enjeu de marketing et de communication pour les marques. Dans une stratégie de contenus, le profil Instagram sera désormais un point de contact encore plus fort qu’il ne l’était avant de par l’audience plus large qu’il amènera et permettra ainsi de rentrer encore plus dans le participatif avec ses fans. Par exemple, une marque pourra choisir de mettre en avant les photos de ses utilisateurs, en rapport avec un produit, dans le but de valoriser et mobiliser une communauté, par le biais d’un outil qu’ils utilisent tous les jours dans différentes situations. Ainsi, en terme comportemental, la marque rentrera encore plus dans le quotidien des consommateurs et sera affilié à un usage agréable… Et ce n’est qu’un exemple. De l’autre coté, cela permet à Facebook de réaliser un joli pied de nez à des réseaux type Pinterest ou encore Tumblr, car il pourrait venir grignoter quelques usages dans les campagnes de communication des marques… Une manière pour le réseau de Zuckerberg, d’affirmer sa suprématie sur le social media. La photographie est désormais au cœur des campagnes de communication de marques et cela les différents acteurs l’ont bien compris. Au point que même Twitter a déclaré ces derniers jours vouloir lancer un service permettant de prendre des photos avec un filtre d’image. Le service fonctionnerait par l’intermédiaire du système de stockage photo en ligne, PhotoBucket. On n’en sait pas plus pour le moment, si ce n’est cette volonté pour le réseau qui tweet, de vouloir donner une place encore plus importante à l’image dans ses 140 caractères…

Instagram va devenir aussi présent dans nos vies que Twitter et Facebook

Instagram est un réel outil qui nous accompagne tous les jours et qui est aussi le témoin de nouveaux usages…

Par exemple, regardez comment Barack Obama gère sa communication à travers son compte. Plus d’1 million 600 milles abonnés pour 152 photos qui bénéficient en moyenne de plus de 50 000 likes. Les photos montrent l’envers du décor et installent ainsi plus de proximité avec ses électeurs. L’équipe de communication a bien compris que donner aux militants des photos aux allures personnelles donnent ensuite envie de les partager avec sa communauté. Le président paraît ainsi plus humain, plus proches des citoyens, et donc plus concernés par la vie de chacun.

Un réseau très puissant dans nos usages et comportements.

Instagram, c’est le parfait exemple que le digital en général peut rendre l’humain meilleur. C’est une démonstration que Clive Thompson, journaliste et éditorialiste du magazine Wired n’a pas d’ailleurs manqué de faire état. Instagram, c’est donner a porté de tous l’accès à la « belle photographie ». L’aspect vintage participe au rendu de la photographie, faisant qu’un cliché banal peut devenir alors intéressant car le format et les couleurs qui ressortent, rendent cette dernière plus artistique que le même cliché réalisé par l’intermédiaire d’un compact. Alors, cette satisfaction personnelle d’avoir réalisé une belle photo, nous pousse logiquement à vouloir la partager mais aussi à en faire d’autres. L’application donne donc à son utilisateur la fibre photographique et l’amène à ouvrir les yeux. Pour faire simple, avant la photographie avait un caractère contraignant, il me fallait un appareil, avoir des notions en retouche, etc. Avec Instagram, tout est beaucoup plus simple, et au final, quand avant je me contentais de regarder droit devant moi quand je marchais dans la rue, aujourd’hui, j’ouvre les yeux pour regarder autour de moi afin de trouver un élément à prendre en photo. L’application donne à ses utilisateurs la chance de plus s’ouvrir au monde qui les entoure et de s’ouvrir pourquoi pas à la culture.

On peut donc se demander comment le réseau va continuer à évoluer, notamment par l’intermédiaire de Facebook… Concernant son développement, l’application arriverait également prochainement sur Windows Phone et continuerai de s’ouvrir à un maximum de personnes. Alors quand on voit qu’aujourd’hui on organise même des expositions de photos Instagram dans de grands musées on peut s’interroger sur la place que va prendre l’outil dans le monde de la photo. Le futur de la photo passera t-il alors par le vintage digital ? Retour vers le futur n’a jamais été autant d’actualité…

Continuer la lecture
Vous aimerez aussi
Cliquez ici pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus sur Classics

Remonter en haut